Comment perdre du poids en respirant?

Perdre du poids est une préoccupation majeure dans nos sociétés occidentales. Outre les considérations sociétales que cette préoccupation reflètent, les solutions pour perdre du poids sont légions. Pourtant, savez-vous où passe le poids que l’on perd? On dit que les graisses sont brûlées ou qu’elles se changent en muscle. Mais qu’elle est la réalité de cela? Si vous voulez vous amuser, demandez aux coachs sportifs, aux diététiciens et à votre médecin où part votre masse en graisse lorsque vous perdez du poids… La bonne réponse est: dans votre respiration!

La graisse, qu’est-ce que c’est?

Ce qu’on appelle la graisse chez l’humain est en fait le tissu adipeux. Le tissu adipeux est une couche de tissu se trouvant sous le derme et s’appelle hypoderme. C’est un tissu conjonctif composé de cellules particulières, les adipocytes. Les adipocytes ont la capacité de convertir les acides gras en triglycérides qu’elles stockent sous une forme de goutte de gras. Pour cela, elles sont capables de s’étendre bien au-delà de leur forme de base. Ainsi, plus elles seront grosses, plus elles stockeront de gras.

A quoi ce gras stocké sert-il? Lorsque le corps fait un effort, l’adipocyte va relarguer des acides gras dans le sang, utilisables par les muscles. Ces acides gras, qui sont des chaînes de carbone, vont donc être métabolisés pour générer de l’ATP, la molécule de l’énergie. Or, ce sont ces molécules qui créent de la masse (entres autres). Donc lorsque l’on veut perdre du poids, où passe le carbone?

La respiration pour perdre du poids

Il ne vous a pas échappé que lorsqu’on respire, on émet du CO2? Et bien voilà où part le carbone métabolisé pour générer de l’ATP. On estime sur une journée normale que l’on perd environ 200g de carbone au repos. Evidemment, la quantité de carbone ainsi éliminée dépendra de l’activité physique. Toutefois, se concentrer sur la respiration permettrait de perdre encore plus de poids.
Le japonais Miki Ryosuke a ainsi remarqué qu’au cours d’exercice respiratoires pour soulager le dos, il avait perdu en environ 10 semaines 12 kilos. Pour se faire,il travaillait une respiration profonde, respiration qui peut se rapprocher de la cohérence cardiaque. Ainsi, il aurait perdu beaucoup de poids. Il en a même fait une méthode…
Sur quoi s’appuie-t-il? L’oxygène participe à augmenter le métabolisme, donc si on respire plus, on élimine plus. Logique. Bien évidemment, c’est plus compliqué que ça.

Les effets de la respiration sur le métabolisme

Tout d’abord, vous n’avez pas la moindre chance de perdre du poids en hyperventilant. En effet, paradoxalement, hyperventiler va passer votre métabolisme en anaérobie et vous brûlerez moins de graisse… Ce n’est pas un hasard si il travaille avec une respiration lente. Avec cette respiration, l’oxygénation est correcte et va accélérer le métabolisme énergétique en augmentant la production d’ATP et donc la formation de CO2.
Ensuite, l’oxygène permet d’absorber les nutriments plus facilement dans l’intestin, intensifiant le métabolisme.
Enfin, comme le démontre la cohérence cardiaque, votre niveau de stress est diminué avec ce type de respiration. Votre niveau de cortisol, l’hormone du stress, redescend permettant également de moins stocker de graisses.

Bref, la respiration profonde favorise théoriquement la perte de poids

Combiner respiration et exercices pour potentialiser la perte de poids

 

Dans son protocole de respiration, Miki Ryosuke met en tension ses muscles sur l’expiration. Une expiration qui est environ deux fois plus longue que l’inspiration. Mettre en tension les muscles est intéressant puisque la contraction va augmenter la demande en énergie (comme n’importe quelle activité physique en fait). En laissant l’expiration longue, on va favoriser la production de CO2 qui permettra lors de l’inspiration de bien assimiler l’oxygène, accélérant le métabolisme aérobie. Le CO2 sera ensuite éjecter accélérant la perte de masse.

En théorie donc cela se tient plutôt bien.

 Ce qui est certain en tous cas, c’est que maintenir un état aérobie est indispensable pour consommer un maximum de carbone et l’éjecter sous forme de CO2.

Conclusion

Est-ce que l’on perd du poids en respirant? La réponse est oui. Chimiquement, c’est par le CO2 que l’on évacue la plus grande partie du carbone que l’on stocke. Est-ce qu’en respirant on peut augmenter la perte de poids? Dans une certain mesure il est très probable que oui. Toutefois, cela ne vaut certainement pas un régime adapté et de l’activité physique. Par contre, combiné cette respiration avec une activité physique et une alimentation équilibrée potentialisera sans doute l’effet. A cause de l’expulsion du CO2 mais également de la diminution du stress associé à une meilleure respiration. La perte de poids sera donc plus rapide.

N’hésitez pas à essayer cette respiration en contractant vos muscles à l’expiration. Cet exercice est à faire entre  2 et 5 minutes par jour. Partagez ensuite votre expérience!

A bientôt

Yvan

Si tu as aimé cette article partage le 🙂

Les micro-apnées: une source insidieuse de stress

micro-apnée

Dans ce billet, nous allons parler de l’influence des micro-apnées. Derrière ce nom se cache l’une de nos habitudes les plus mauvaises en terme d’accumulation de stress.

Imaginez. Vous êtes assis dans votre voiture et conduisez tranquillement. Soudain un piéton fait mine de vouloir traverser, vous y faîtes attention, il ne fait rien et continuez. Puis, dans un rond point, quelqu’un oublie de mettre son clignotant et vous oblige à freiner. Vous vous agacez et continuez à rouler. Finalement, au passage d’un feu, la personne devant vous ne roule pas spécialement vite, passe à l’orange et vous laisse au feu rouge. Là vous explosez et l’insultez avec tout le vocabulaire à votre disposition! 

Cela vous parle? Certainement comme à la plupart des conducteurs! On dit que la voiture rend idiot. Mais est-ce vraiment le cas? Parce que même si ce n’est pas en voiture, vous avez certainement déjà vécu quelque chose s’en approchant non?

micro-apnée
Micro-apnées et émotions fortes!

Continuer la lecture de « Les micro-apnées: une source insidieuse de stress »

Si tu as aimé cette article partage le 🙂

La méthode Buteyko: respirer moins et aller mieux

La méthode Buteyko est une méthode d’apprentissage respiratoire fondée par le Dr. Konstantin Buteyko. C’est à l’heure actuelle en ce qui me concerne la méthode la plus intéressante de respiration pour la santé générale. Elle s’appuie sur une logique intéressante qui est que globalement on ventile trop. On notera la nuance entre ventiler et respirer. La méthode vise donc à réguler la ventilation pour améliorer la qualité de la respiration. C’est ce que je vais développer dans cet article.

Continuer la lecture de « La méthode Buteyko: respirer moins et aller mieux »

Si tu as aimé cette article partage le 🙂