Exercice de contrôle de la psyché par la respiration

exercice de respiration, technique respiratoire

A l’occasion d’un stage que je donnais ce week-end, j’ai profité d’une question pour tourner une petite vidéo sur un exercice de contrôle de la psyché par la respiration. C’est un exercice à pratiquer à deux et qui met très vite en évidence les failles présentes dans notre mental. On utilisera alors la respiration pour les corriger. J’espère que cette vidéo vous sera utile!

Travailler sur le contrôle de la psyché

Des méthodes pour travailler sur l’esprit il en existe des milliers. Des méthodes qui testent vraiment le résultat? Il y en a peu. Parmi celles qui le font, il y a un écueil gigantesque, l’habituation. Par exemple l’exposition au froid, pendant moins de 5 minutes, on s’y habitue, cela ne veut rien dire sur notre capacité à gérer le mental. C’est la même chose avec la prise de parole en public, le saut en parachute ou n’importe quoi d’autre qu’on répète.

A ma connaissance, il n’y a que deux stimulations auxquelles on ne peut quasiment pas s’habituer. La douleur et la suffocation. Pourquoi? Parce que ce sont des enjeux vitaux. Quelqu’un qui ne réagit pas à la douleur a une espérance de vie beaucoup plus courte (il existe une maladie comme cela). De même, si vous ne respirez pas vous êtes mort.

Ce sont donc deux outils parfait pour tester si vous êtes en contrôle de la psyché.

Un exercice très efficace et sécurisé pour travailler le contrôle de la psyché

L’exercice que je vous propose en vidéo et un de mes préférés à la fois pour tester et pour s’améliorer. Se faire marcher sur les cuisses. C’est intéressant déjà parce qu’à la fin de votre exercice vous aurez eu les cuisses massées. Ensuite parce qu’il y a toujours moyen de rajouter de la difficulté. Enfin parce qu’il n’y a aucun risque de se blesser à ce niveau. La seule consigne de sécurité est que la personne soit loin des genoux.

Pour faire cet exercice, il faut utiliser respiration d’ancrage, respiration rythmique et respiration explosive.

La respiration d’ancrage permet de fixer le mental de façon forte. La rythmique permet ensuite de rapidement ramener la psyché à son état de base. La respiration explosive enfin permet de remettre en mouvement les crispations corporelles liées à un pic de douleur. Il faut jouer sur ces trois respirations pour gérer les variations de pression sur les cuisses.

Essayez sans les respirations, vous verrez qu’il n’est pas facile de se mettre en état méditatif ou de présence dans le moment présent…

L’exercice pratique pour travailler sur le contrôle de la psyché

Conclusion

Voici donc un exercice pour tester et travailler sur le contrôle de la psyché en situation difficile. Essayez-le et si vous avez des questions, postez-les en commentaire ou je vous attend sur le groupe facebook de l’art de la respiration.

A bientôt

Yvan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.