La respiration en pyramide

exercice de respiration, Respiration, technique respiratoire

Dans ce billet, je vais vous faire part d’un petit exercice, tout simple mais qui permet de travailler deux concepts importants: la structure par la respiration et le mouvement par la respiration. L’exercice ou plutôt le set d’exercice est la respiration en pyramide. Comme vous allez le voir, bien que cet exercice semble facile, sa réalisation correcte prend du temps et peut être difficile. En même temps, si vous réussissez à bien le faire, c’est que votre respiration de base est en place. 

 

Structurer le corps par la respiration

 

Si vous êtes un lecteur régulier de ce blog, vous êtes déjà familier avec la respiration naturelle. Si vous avez fait plus que lire et que vous l’avez pratiquée, vous devriez être conscient que cette respiration mobilise tout le corps. Dans cet exercice, on va insister sur cette propriété pour faire en sorte que le corps se structure autour de cette respiration. Pourquoi chercher à travailler de cette manière? Parce qu’à la longue, une structure basée sur la respiration permet une répartition des contraintes mécaniques totalement différente sur votre corps.

Vous aurez alors l’impression d’être beaucoup plus stable et plus fort tout en étant à la fois mobile, relâché et en faisant moins d’efforts. Je vous laisse deviner les impacts de ce type de posture sur la psyché. Nous irons plus en détails sur les mécanismes dans un article invité écrit par un spécialiste de la bio-mécanique.

En attendant, cette structuration par la respiration se travaille de façon évidente avec la respiration en pyramide. La différence étant flagrante sur la capacité à réaliser ou pas l’exercice sans effort, cet exercice est à la fois un entraînement et un test pour votre respiration.

Bouger par la respiration

 

Alors là on touche un concept très important. Tout ce que vous faîtes doit commencer par la respiration. Attention, je ne dis pas doit suivre la respiration. En effet, même en apnée, vous devez amorcer votre mouvement par la respiration. Etrange, non? Il est assez difficile de le décrire par écrit, la pratique régulière de la respiration en pyramide permettra de le comprendre. En attendant, essayez de vous dire que la respiration doit « charger » votre mouvement et que le mouvement découle de cela. La comparaison la plus juste que je pourrais faire est l’impression que vous avez de l’élan au moment où vous amorcez votre mouvement. En effet, l’élan permet de diminuer la force à mettre à la base pour créer un mouvement. Ce mouvement semble donc plus facile. C’est exactement l’effet que l’on cherche à obtenir par la respiration.

Lorsque ceci est intégré, vous aurez plaisir à respirer puisque cela vous maintiendra constamment en mouvement. Vos mouvements deviendront plus fluide et votre corps plus détendu. Vous vous apercevrez ensuite à quel point vos pensées sont parasitées par votre corps et combien vous pouvez gagner en lucidité simplement en soulageant sa charge de travail.

La respiration en pyramide

 

Dans cet exercice, on va inspirer tout le temps par le nez et expirez par la bouche. La version la plus basique consiste à la faire sur de la marche.

  • On inspire par un pas, on expire sur le suivant.
  • Puis on inspire sur 2 pas et on expire sur 2
  • Ainsi de suite jusqu’à expirer sur 7 pas et expirer sur 7.

Pour ceux qui utilise la marche respiratoire qui est un exercice similaire, la différence réside dans le fait que la marche doit être portée par la respiration et ce que quel que soit le compte. On doit toujours être en maximum d’amplitude respiratoire à chaque fin de cycle. L’idée étant de solliciter l’ensemble de la structure. Par conséquent vous devez respirer avec beaucoup plus de vélocité sur les comptes bas et diminuer le flux sur les comptes hauts.

Ensuite, on va le compliquer. Faîtes la série suivante avec successivement pompes, squats et relevés de buste. L’objectif n’est pas de réussir à aller au bout mais de réellement travailler avec votre respiration pour faire le mouvement. Concentrez-vous donc plus sur la bonne exécution que sur le nombre.

  • Commencez avec une pompe. Descendez sur l’expiration, remontez sur l’inspiration.
  • Faîtes ensuite une pompe sur l’inspiration, une sur l’expiration
  • Puis deux sur l’inspiration et deux sur l’expiration
  • Continuez ainsi jusqu’à cinq sur l’inspiration et cinq sur l’expiration

Enchaînez ensuite avec les squats et les relevés de buste. N’hésitez pas entre chaque cycle respiratoire à vous arrêter et reprendre votre souffle, avec une respiration explosive si ça vous a stressé ou rythmique si c’est juste l’effort.

Essayez de faire l’exercice trois fois en entier. Normalement, plus vous êtes à l’aise, moins vous devriez sentir le besoin de récupérer entre les séries, la structure respiratoire rendant l’effort physique bien plus simple.

Cet exercice est à faire tous les jours tant que vous ne sentez pas de changement. Cela fait une bonne session de respiration quotidienne! Par contre, dès que c’est facile et que vous ne faîtes plus d’efforts, vous pouvez arrêter de le faire, votre structure est en place. Testez vous une fois par mois, ou quand vous faîtes du sport. Cela prend cinq minutes et vous permet de faire le point.

 

Conclusion

 

La respiration en pyramide est très simple à faire, ne demande pas de matériel et pose un cadre facile à suivre. La difficulté résidera dans votre capacité à vous concentrer sur la qualité et pas sur le nombre de répétitions. Petite astuce, si cet exercice est bien fait, sur les pompes vous devriez sentir que le maximum de tension se trouve dans la main, sur les squats dans les pieds, sur le relevé de buste dans le cou. Si vous sentez qu’elle est ailleurs, c’est que vous ne vous appuyez pas assez sur votre respiration.

Travailler la respiration en pyramide permet ainsi de commencer à vous construire une respiration opérationnelle qui pourra réellement vous servir en toute circonstance. Elle permettra en plus de vous maintenir en forme et de modifier pour le mieux votre posture. Faîtes cet exercice pendant un mois tous les jours, les effets seront plus qu’intéressants!

Si cet exercice vous a plu, n’hésitez pas à partager l’article! Je mettrai une suite à la respiration pyramidale si assez de monde a apprécié! Si vous n’avez toujours pas travaillé la respiration naturelle, je vous suggère mon livre numérique gratuit: huit exercices pour la respiration naturelle, disponible en téléchargement!

A bientôt

Yvan

 

 

 

 

 

Si tu as aimé cette article partage le 🙂

6 réponses sur “La respiration en pyramide”

  1. Une question sur la partie marche : doit-on passer directement de 1 à 2, etc. ou bien rester à 1 pendant 30sec (par ex.) avant de passer à 2, 3, etc. ?

  2. Bonne question!

    Contrairement à la marche respiratoire classique, cet exercice a uniquement pour but de faire bouger avec la respiration. Donc on passe directement de 1 à 2!

  3. Bonjour,
    Je pratique la respiration pyramide tous les matins quand je sors mon chien, lorsque j’arrive à un compte proche de mon maximun, par exemple 10 pas à l’inspire et 10 à l’expire, et que le chien s’arrête, je n’arrive plus à poursuivre mon rythme, alors que l’on pourrait s’attendre à ce que je puisse l’augmenter dans la mesure où je ne marche plus.
    Est lié au fait que j’ai perdu la sensation d’élan dont tu parles ?

    1. Bonjour Christian,

      Oui c’est totalement ça, si tu ne geres pas cette sensation au moment de l’arrêt, tu vas venir la bloquer créant une tension qui va gêner la respiration. Essaie de rediriger ton élan dans les épaules au moment où tu t’arrêter puis renvoie le dans le sol.

  4. Bonsoir,
    J’ai testé ton conseil sur 2 semaines à 1 détail près, quand mon chien s’arrête, si je suis entrain d’expirer, j’envoie dans le sol avant de remonter sur l’inspire et si je suis entrain d’expirer, j’envoie d’abord en haut et ça MARCHE IMPECCABLE, j’enchaîne sans souci les 10 temps d’inspire et d’expire
    Merci pour ce conseil pertinent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.