Améliorer votre structure corporelle par la respiration

Entraînement sportif, performance sportive, Respiration, santé

La plupart de temps, lorsqu’on fait du travail respiratoire, on cherche à calmer le mental ou à améliorer notre physiologie. Ce sont bien évidemment des applications très utiles! Pourtant, il existe un autre point qu’une bonne respiration développe: la posture. Plus précisément, une bonne respiration va changer la répartition des contraintes mécaniques que subit votre corps. Globalement, au lieu de vous verrouiller, une posture appuyée sur la respiration va vous offrir une plus grande liberté de mouvement et la capacité de générer plus de stabilité sans toutefois vous ancrer dans le sol et vous sentir lourds. Nous allons voir dans cet article comment cette manière de se tenir fonctionne et les avantages de mettre en place ce fonctionnement.

 

Deux façons différentes de se tenir

On peut distinguer deux grandes façons de se tenir et de gérer les contraintes mécaniques sur notre structure. La première est la plus fréquente. On s’appuie sur les chaînes antérieures et postérieures et le bassin sert de support de redirection des forces. Cette façon de se tenir nécessite de gros appuis au sol, en particulier si on veut générer de la force. Son avantage est qu’elle permet ainsi d’être très stable et puissant. Son désavantage est qu’elle génère beaucoup de tensions contre lesquelles il va falloir lutter pour être mobile. Ces tensions peuvent ensuite avoir des répercussions sur la structure globale et faire ensuite apparaître des douleurs (typiquement les lombalgies ou les cervicalgies).

La deuxième façon est de baser la gestion des contraintes en s’appuyant sur la chaîne profonde. La chaîne profonde comprend la chaîne respiratoire et c’est la chaîne respiratoire qui en bougeant constamment va à la fois diffuser les contraintes mécaniques que le corps subit mais aussi muscler la chaîne. Son avantage est un gros gain en mobilité. Son inconvénient est de manquer de lien au sol. Néanmoins, cette façon de se tenir permet d’avoir un corps souple, disponible et avec un minimum de tensions.

Ces deux façons de se tenir présentent donc des propriétés différentes. Toutefois, notez bien que ces stratégies structurales n’ont rien à voir avec la santé ou l’activité physique. On trouve les deux chez le sédentaire jusqu’au sportif de haut-niveau. En fait, de façon empirique, il semble que ce soit les tensions auxquelles nous sommes soumis pendant l’enfance et l’adolescence et la façon dont on les gère qui va nous faire pencher d’un côté ou de l’autre. Néanmoins, il y a une des deux formes qui donnent des résultats beaucoup plus exceptionnels et bonne nouvelle, vous pouvez facilement changer de structure…

L’exemple des sportifs de haut-niveau

 

Le sport de haut niveau est injuste. A entraînement égal, certains sont horriblement plus performants que d’autres. Cela peut-être lié à des facilités physiques évidente. Par exemple, Teddy Riner en Judo a une morphologie qui lui donne un avantage certain sur la plupart de ses adversaires. Idem pour un LeBron James, Georges Saint-Pierre ou un Jonah Lemu à l’époque par exemple. D’autres ont un mental et un ego tellement fort, qu’ils travaillent deux fois plus que les autres. Cristiano Ronaldo est un bon exemple. Derrière, les sportifs de haut-niveau communs doivent travailler beaucoup plus, sur le plan physique, mental, tactique… Pour espérer ne pas avoir l’air ridicules à côté de ces géants.

Pourtant, il y a une troisième catégorie de sportifs. Les dit « génies ». Alors certes, ils s’entraînent aussi beaucoup, mais pas forcément plus que les autres. Ronaldinho ou Lionel Messi ne sont pas connus pour être des bourreaux de travail. Tony Parker, Kobe Bryant, Mickael Jordan, Mohamed Ali , Rickson Gracie n’ont pas la réputation d’être des acharnés perfectionnistes du niveau d’un Cristiano Ronaldo. Alors qu’est ce qui fait la différence? Tous les sportifs dont je viens de parler à l’instant ont tous un point commun. Ils sont programmés autour de leur chaîne respiratoire. Les autres? Ils sont programmés normalement et certaines superstar compensent par un énorme entraînement.

Quel est l’avantage pour eux d’être programmés ainsi?

 

L’apport d’une structure basée sur la chaîne respiratoire

 

Pourquoi ce type de structure corporelle donne un avantage naturel énorme? Comme je l’ai dit, c’est une forme de corps qui donne un énorme avantage à la mobilité corporelle, en particulier au niveau des hanches. Il est donc très difficile de prévoir et de contrôler comment quelqu’un comme ça va bouger. De plus, cette structure limite les tensions corporelles. Ceci permet de mieux faire passer les forces dans le corps, d’avoir un meilleur équilibre et une meilleure coordination. Ceci permet la réalisation de gestes complexes beaucoup plus facilement. Enfin, cette structure rend l’accroche pour les adversaires beaucoup plus complexe.

Généralement, ce type de structure facilite la respiration. Autrement dit, on respire plus avec le nez, ce qui permet à capacité égale d’avoir une meilleure endurance. Regardez des images de Messi et Ronaldo en action et observez leur bouche c’est édifiant. Regardez aussi des images de Rickson Gracie combattre à l’époque, il combat bouche fermée…

Enfin, la gestion du stress. Les préparateurs mentaux commencent à inonder le milieu du sport. C’est bien que le mental soit pris en compte. Toutefois, une problématique dans l’action est que les variations de la psyché génèrent des tensions. C’est pourquoi des sportifs ratent des mouvements pourtant simples sous condition de stress. Parce que les tensions générées par les émotions déstabilisent la structure en cassant la précision des chaînes musculaires. Lorsqu’on est programmé sur la chaîne respiratoire, c’est beaucoup moins le cas pour plusieurs raisons. D’abord, la psyché est de base plus stable. Ensuite, les tensions ne sont pas au même endroit que pour une programmation classique et ainsi, perturbe moins les mouvements précis. Enfin, les tensions liées au stress est naturellement évacuée par le mouvement ventilatoire.

Comment améliorer la structure par la respiration?

Toujours pareil, la base est la respiration naturelle mais avec une variation: il va falloir en plus muscler la chaîne profonde et la mettre sous contrainte. Des exercices comme la marche respiratoire sont très utiles. Vous pouvez également faire l’exercice suivant:

  • 1 squat, une pompe et un relevé de buste sur une inspiration
  • 1 squat, une pompe et un relevé de buste sur une expiration
  • On recommence le cycle le plus longtemps possible.

L’objectif est d’enchaîner une dizaine de cycle sans pause.

Ensuite, il faudra mettre la structure en contrainte. J’en donne un exemple dans cette vidéo où l’objectif est de rediriger les contraintes mécaniques que je subis via ma structure.

C’est en devenant naturel que cette manière de bouger produira des effets étonnant.

Quel avantage de cette structure corporelle pour le commun des mortels?

 

 

Tout le monde ne souhaite pas faire du sport de haut-niveau alors quel est l’avantage de bouger ainsi? En vous tenant ainsi, vous aurez globalement moins de douleurs liées au rachis. En effet, votre équilibre sera légèrement modifié et votre dos subira en retour moins de contraintes. Ainsi, parmi mes élèves, quatre avez une lombalgie chronique en arrivant, un à deux ans plus tard, ils n’ont plus rien…

Ensuite, votre respiration sera plus libre et vous respirerez mieux par conséquent. Ceci est intéressant en soi mais permettra de totalement potentialiser toutes les techniques respiratoires que vous pourrez pratiquer ensuite. De plus, en respirant mieux, vous vous fatiguerez moins.

D’un point de vue du contrôle de votre psyché, là aussi il y aura du mieux. Les tensions liées aux émotions ont tendance à se fixer dans cette chaîne. En la mobilisant constamment par la respiration, elle ne pourront plus s’ancrer et vous ne les accumulerez plus. Très utile en cas de stress chronique mais aussi dans le cas de stress ponctuel.

Enfin, le dernier point. Celui-ci est aussi lié à un savoir empirique que l’on retrouve dans les arts martiaux traditionnels. Votre comportement est lié à votre posture et à vos réaction physiques. Conditionnez une réponse physique, vous aurez tendance à répondre aux problèmes de la même manière. Via cette structure corporelle, vous ne vous sentirez jamais contraint et vous aurez toujours une opportunité de liberté. Ceci va se projetter sur votre vie quotidienne et votre manière de voir les choses. Vous ne verrez pas vraiment de problèmes, plutôt des obstacles dont la solution finira par apparaître au lieu de réagir en résistant au problème. C’est un changement majeur lorsque la structure est ainsi programmé et certainement le plus grand bénéfice que l’on peut tirer de cette manière de bouger.

 

Conclusion

 

La respiration participe à améliorer la structure et surtout permet de changer en profondeur notre manière de bouger mais également de penser. Être capable de bouger ainsi n’est pas spécialement compliqué ni long. Il suffit de travailler sa respiration. Généralement, je dis qu’il faut entre trois mois et deux ans en fonction de l’intensité de travail pour changer sa manière de bouger. Pour les sportifs de haut-niveau, cette stratégie présente l’intérêt d’impacter fortement sur l’ensemble des éléments nécessaires à la performance. Pour les autres, c’est un élément de bonne santé en général et de mieux-être.

Si vous voulez commencer à changer, la base est la respiration naturelle dont le guide gratuit est téléchargeable:

Pour le reste et les sportifs en particulier, il faudra s’adapter aux problématiques pour optimiser l’entraînement à cette nouvelle structure corporelle. Les moniteurs formés à ce travail pourront ainsi vous aider dans l’amélioration de votre performance. N’hésitez pas à prendre contact si vous êtes intéressés!

 

A bientôt

 

Yvan

Si tu as aimé cette article partage le 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.