Qu’est-ce qu’un cours de respiration?

Comprendre la pratique, Entraînement sportif, exercice de respiration, performance sportive, Rebo2t, Respiration, ressources, Technique psycho-corporelle

On me pose de plus en plus la question, « où pratiquer les exercices que tu donnes? ». En effet, ces exercices se font bien seul mais il est vrai qu’avoir un moniteur pour vérifier et approfondir ces techniques qui peuvent paraître simple est utile. Le problème est que la réponse est partout et nulle part… La respiration aujourd’hui, sauf dans de très rares cas, est une sous-pratique d’une autre discipline. Yoga, sophrologie, arts martiaux, tous font un peu de respiration, plus ou moins bien, plus ou moins utiles…

Quand la pratique de la respiration est centrale, le cours généralement court va se focaliser sur une seule technique respiratoire ce qui peut vite paraître long. Dans d’autres au contraire, le cours peut durer deux jours pleins mais dans ce cas, c’est un travail en profondeur qui sera fait. Dans cet article, je vais donner une idée de ce qu’est un cours de respiration et comment il se passe quand je le donne. Ceci donnera un point de comparaison à ceux qui se posent la question.

En quoi consiste un cours de respiration?

Cela peut paraître idiot comme question puisque la réponse évidente est d’apprendre à respirer. Oui mais respirer pour faire quoi? Si la réponse est juste pour survivre, vous n’avez besoin de personne… Non, un cours de respiration doit avoir un autre but. Gérer votre stress, calmer votre esprit, corriger votre posture… Dans un cours de respiration, comme dans un cours de sport, on va donc en fonction de la période avoir un objectif à atteindre et on mettra en oeuvre les techniques nécessaires pour le faire. Alors oui, parfois, on va s’intéresser à la technique respiratoire en soi. ceci pour acquérir une compétence qui permettra ensuite seulement de déclencher des effets. Parfois, on s’intéressera à comment le corps et la psyché réagissent à telle ou telle méthode. D’autre d’utiliser un éventail technique en réponse à une situation difficile. Enfin, d’autres fois, on regardera comment la respiration peut optimiser certaines fonctions.

Comme vous pouvez le voir, les sujets traités pendant un cours de respiration sont nombreux. Par conséquent, le type d’exercice et le niveau d’énergie nécessaire est également variable. C’est ce que nous allons voir tout de suite. Attention tout de même à bien comprendre la chose suivante, toutes les techniques de respiration vont avoir un effet sur l’ensemble esprit/ corps/ psyché. Cela ne veut pas dire que chaque technique peut être utilisée de façon indifférente pour avoir un effet efficace sur chacune de ces parties.

Les pratiques contemplatives: la respiration pour agir sur l’esprit

C’est certainement l’aspect le plus connu de l’utilisation de la respiration. Ou plutôt, là où le grand public utilise le plus la respiration. Méditation de pleine conscience, méditation tout court, sophrologie, qi-qong,  certains styles de Yoga… Dans ces pratiques, on va toujours avoir une attention portée sur la respiration. La technique se veut en général ventrale ou abdominale ( ce qui serait souvent à revoir en profondeur) mais elle sert d’appui au reste. Globalement, ces pratiques vont amener un silence de l’esprit et une détente corporelle. Elles se prêtent bien à l’ambiance lumière tamisée et encens.

Dans la même famille, si on revient aux techniques respiratoires, le 4-7-8, la respiration alternée, la respiration en carré voir même la cohérence cardiaque sont de la même famille. En pratique, peu de mouvement, voir pas du tout parfois. Cela donne des cours assez court puisque sinon ça devient vite très ennuyant. On dira que c’est une réaction du mental mais croyez moi, au bout de trois mois, quand vous rentrez du boulot tard et qu’il faut repartir au cours, le mental a une sacrée influence… C’est pour cela que le format stage est plutôt adapté à ces pratiques. Cela amène de la discipline qui pourra petit à petit mener à une pratique régulière.

Le gros défaut de pratiquer uniquement de cette manière est le confort. Alors oui, certains vivent des expériences inconfortables même avec ce type de pratique mais à un moment il faut relativiser. A moins d’être à un gros niveau et de vous retrouver face à votre dissolution dans le vide, je vous garantis que la difficulté de rester calme en respirant en situation calme est plus facile que de rester calme en respirant en situation de stress comme la douleur, les températures extrêmes ou la peur.

C’est pour cela que dans mes cours, j’utilise ce type de techniques seules mais rapidement aussi sous pression, pour réellement mettre le mental en difficulté et voir si la technique permet de le tenir. A mon sens, il n’y a qu’ainsi que vous pourrez rapidement sentir de vrais effets dans la vie quotidienne et ne pas être un moine pendant la pratique et hurler en sortant du cours sur le connard qui vous a grillé la priorité…

Les pratiques corporelles: la respiration pour renforcer le corps

A ce stade, le ménage commence à être fait. Peu de pratiques utilisent la respiration pour directement renforcer le corps. On retrouvera quelques styles de yoga et également les arts martiaux. De quoi est-ce que je parle quand je dis renforcer le corps? En fait, je parle du fonctionnement corporel dans son ensemble. A savoir, aussi bien le côté anatomique et bio-mécanique mais aussi l’aspect physiologique. Dans ce type de pratique, on va donc obligatoirement soumettre le corps à de la contrainte pour tester et entraîner la respiration à agir sur ce dernier.

On va donc intégrer dans ces cours des mouvements physiques, on va également le soumettre à des stress divers et variés. Dans mes cours, je vais également utiliser des exercices à deux pour « jouer » et tester la structure du corps. Pour l’aspect physiologique, soit des appareils simples soit des indicateurs physiologiques vont nous permettre de suivre le contrôle de notre physiologie par la respiration.

Clairement, c’est la partie ludique du cours. Cela permet de bouger et de se lâcher un peu. Et de garder la motivation grâce aussi au travail de groupe. D’un point de vue énergie, on peut aller du relativement soft quand on fait du travail postural mais aussi de l’intensif dans le cas de sportifs souhaitant améliorer leur performance. D’un point de vue logique de travail, pour des gens qui souhaitent explorer la respiration à fond, c’est par là que je commence dans mes cours de respiration. En effet, tous le reste pour être bien fait s’appuie sur une structure corporelle forte et résiliente dans la difficulté.

Les pratiques introspective corporelle: le travail de la psyché 

Dans ces pratiques on retrouve des styles types rebirth ou respiration holotropique. On trouve également des pratiques de type chamanique. L’idée de ces pratiques est de venir nettoyer le corps de tensions qui se sont inscrustées dans la structure corporelle après divers chocs émotionnels. L’idée va être d’utiliser la respiration pour déconnecter l’esprit et venir laisser le corps travailler. Ceci est une partie importante de l’hypothèse de travail que je suis: la psyché c’est le corps. Le corps enregistre tout sous forme de tensions musculaires, le plus souvent dans les muscles profonds. Ces tensions peuvent déséquilibrer le corps en général et lorsqu’elles sont stimulées font remonter les émotions qui l’ont crée (pas nécessairement les souvenirs). Les thérapeutes manuels connaissent bien ce phénomène avec des gens qui se mettent à pleurer ou à rire après la libération d’une tension. C’est cette logique qui guide mon travail.

Globalement éprouvant, je ne fais faire ce type de pratique qu’à des gens qui ont fait un travail sur le corps avant. Toutefois, ce sont des pratiques qui faîtes régulièrement allègent énormément les tensions et le stress. Attention cependant, mal encadré ou si vous n’êtes pas préparés, ce type de travail peut être dérangeant. Il est important alors de pouvoir discuter et de partager les sensations sans que cela devienne une psycho-thérapie… En effet, si vous avez suivi la logique, parler des souvenirs est inutile (à ce propos, la PNL est d’ailleurs assez perturbante quand elle est bien faîtes). Il faut sortir la mémoire corporelle, c’est tout.

C’est également dans cette partie que l’on utilisera des outils comme la visualisation pour se rapprocher de pratiques énergétiques pour ceux que ça intéresse. Bref, c’est globalement de la pratique avancée et elle peut prendre deux bonnes heures en soi…

Un cours type de respiration dans la méthode REBO2T?

En fait, il va y avoir deux cas différents avec la méthode REBO2T: le cours régulier et l’atelier. Commençons par l’atelier. L’atelier se propose de traiter une problématique précise. Par exemple, comment se détendre. On va donc utiliser différents exercices appartenant aux trois piliers pour traiter le problème. On va toujours commencer par le corps. Cela permet de faire sortir l’excitation, de se réchauffer et de s’impliquer à 100 % par nécessité. Ensuite, je vais faire un travail sur l’esprit pour le poser et le piéger. Enfin, en fonction du public, un travail sur la psyché. En effet, une fois le corps et l’esprit posé, il va être plus simple de dissocier les deux pour laisser la main au corps.

Dans le cadre de cours, c’est assez différent. On retrouvera toujours un peu des trois piliers, en fonction de la phase pédagogique. Il y aura cependant toujours un pilier très dominant tout au cours de l’apprentissage. L’évolution se fera ensuite en spirale vers le haut. Quand les trois piliers sont vus, on revient sur le premier avec un point de vue plus avancé. Dans le cadre des cours, le but est vraiment de maîtriser le pourquoi et le comment de la respiration. On ne va donc pas traiter une problématique mais on va construire un corps, un esprit et une psyché. Vous saurez alors exactement quoi faire quand une problématique arrive.  Le but étant d’être toujours plus équilibré, conscient et résilient dans la difficulté.

Conclusion

Voilà un petit peu comment j’enseigne la respiration et pourquoi je le fais ainsi. Comme vous pouvez le voir, la respiration est centrale. Elle,devient un objet d’étude à part entière en tant que gouvernail de nos différentes composantes. C’est également du coup une étude complexe. Comment pratiquer alors? Si c’est avec moi et que vous êtes loin, en stage ou en atelier. Je vais également bientôt proposer des formations en ligne.

Toutefois, si vous souhaitez enseigner et monter un groupe pour pouvoir également pratiquer, j’ai décidé, suite à plusieurs demandes depuis quelques mois, de créer une formation de moniteurs. Ouverte à peu de personnes à la fois, vous pourrez apprendre en profondeur ma méthodologie. Pour plus d’infos, je vous invite à cliquer sur le bouton en savoir plus ci dessous.

En savoir plus

En attendant, continuez à vous exercer avec les exercices que j’ai déjà mis en ligne et n’hésitez pas à poser vos questions!

Je vous dis à bientôt

Yvan

Si tu as aimé cette article partage le 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *