Aujourd’hui, je vous propose un article invité de Serge Gilette, enseignant taoïste et moniteur de l’art de la respiration! Dans cet article, Serge va pousser la respiration dans un domaine que je n’aborde que peu, l’aspect spirituel. Je vous laisse donc lire cet article qu’il a  écrit sur le sujet!

 

La respiration est l’un des huit principes

 

Les huit principes sont huit règles de fonctionnement du Monde, huit manifestations du Dao. Pour comprendre le terme manifestation pensez au vent. Le vent ne se voit pas, pas plus que le DAO. Néanmoins vous savez quand il souffle. Vous voyez les herbes qui ondulent dans le pré, les feuilles des arbres qui s’agitent, les nuages qui courent dans le ciel. Tous ces éléments sont la manifestation du vent.

Il en va de même pour le DAO, il est invisible, incompréhensible mais on peut observer ses effets, et déduire des règles de fonctionnement des effets que l’on observe.

Les huit principes sont des règles qui découlent de cette observation du fonctionnement apparent du monde.

Les huit principes dépassent tout cadre défini et s’appliquent à tout aspect de notre existence.

La respiration est vitale

Comme toujours les chinois partent d’observation de mécanisme très concrets. Respirer est vital. Sans respiration votre vie va se terminer dans quelques minutes à peine. Il en va de même pour tous les animaux et les plantes même si les durées varient.

Tout cela est très basique pour l’instant.

Nous sommes en présence avec la respiration d’un principe physique fondamental. Mais que cache t-il réellement ? Que signifie respirer ?

La respiration est un échange

Nous allons voir comment la respiration fonctionne et comment ce fonctionnement s’applique à tout.

Physiquement

Inspirer c’est faire rentrer dans notre corps des matières extérieures. Nous pensons bien sûr à l’oxygène contenu dans l’air, mais nous avons aussi des germes, des poussières, des virus, des odeurs.

Inspirer nous informe sur le monde extérieur. Quand vous rentrez chez vous et qu’une bonne odeur de cuisine arrive à votre esprit, c’est bien parce que vous avez inspirer l’air de la pièce. Vous êtes maintenant au courant qu’un repas a été préparé !

Inspirez c’est absorber ce que les autres ont expirés. A quelle distance sentez vous une fumée de cigarette ? Plusieurs mètres à minima. Si vous sentez la cigarette c’est que l’air expulsé par le fumeur s’est déplacé jusqu’à vous et qu’en inspirant il est rentré dans vos poumons. En clair vous avez respiré son expiration. Et oui nous inspirons les autres, leurs microbes, leurs odeurs, leur haleine,…

Inspirez c’est faire rentrer quelque chose de bénéfique en vous, ici de l’oxygène sans lequel votre vie s’arrête rapidement. Ce mécanisme d’absorption est continu. Nous devons sans cesse nous ouvrir à l’extérieur et faire rentrer en nous, ici l’oxygène.

Mais pour inspirer vous avez dû au préalable expirer.

Expirer c’est relâcher une partie de vous en dehors de votre corps. Nous envoyons notre haleine, nos germes, nos virus et une partie de notre corps loin de nous. Oui une partie de notre corps, n’oublions pas que nous rejetons un petit peu de CO2 dont le carbone provient de notre masse.

 

Spirituellement

Prenons cette idée de faire sortir l’impur, pour faire rentrer le pur et transposons là à l’esprit humain.

Notre esprit est lourdement encombré par les préjugés, par des valeurs qui nous sont étrangères. Oui nombre de valeurs, de règles, de principes n’ont pas été décidés par nous mais sont le produit de notre environnement, de notre éducation et parfois de notre expérience.

Pourquoi devons-nous offrir du muguet au 1er mai, manger de la dinde et du foie gras à Noël lors d’un diner de famille qui parfois se passe mal ? Pourquoi ne devons-nous pas manger le poisson avec les doigts alors que le homard nous le devons ?

Vous le voyez nous avons un ensemble de règles qui sortent plus ou moins de nulle part et qui n’ont strictement aucune universalité. Elles sont artificielles. Ne serait-il pas intelligent de prendre ces règles une par une, de les analyser et de mettre à la poubelle celles qui ne nous correspondent pas ? Ce travail s’apparente étrangement à une expiration.

Une fois effectué, vous avez de la place. Vous allez pouvoir mettre en place de nouvelles manières de fonctionner qui espérons le seront plus en rapport avec qui vous êtes. Oui ceci est une inspiration. Comme pour la respiration physique vous devez faire sortir avant de faire rentrer.

Dans notre vie quotidienne

Prenons cette idée de faire sortir pour pouvoir faire rentrer, et transposons là à notre vie quotidienne. Pour cela prenons quelques exemples assez parlants :

Travail
Comment chercher un nouveau travail si l’actuel prend tout notre temps et notre esprit ? Comment se mettre dans un état d’esprit d’ouverture nécessaire à la recherche si nous sommes encombré tant dans notre esprit que dans notre emploi du temps ?

Relations
Vous vous plaignez de ne pas avoir trouvé votre compagnon idéal, mais lui avez-vous fait de la place ? Comment pourriez-vous être disponible à rencontrer quelqu’un si vous n’avez pas fait le deuil de votre précédente relation et elle occupe encore vos pensées voire même vos conversations. Rencontrer quelqu’un ? Comment n’allez-vous pas saouler tout ceux que vous allez croiser et à qui vous envoyez le signal : « je n’ai pas de place pour vous » ?
Pouvez-vous rencontrer quelqu’un de sérieux si votre relation actuelle n’est pas encore finie ? Si vous n’avez pas eu le courage de finir votre relation en cours, comment l’autre va t-il vous voir ? Comment réagiriez-vous à : « oui je vais bientôt parler à ma femme et on va bientôt divorcer » ?
Garde robe
Vous voulez acheter de nouveaux vêtements mais vos armoires débordent. Normal ! Avant de vouloir racheter quoi que ce soit, débarrassez-vous déjà de tout ce que vous n’utilisez pas, et ce quelle qu’en soit la raison. Faites du vide dans vos tiroirs, et là peut-être qu’avec un peu de réflexion, vous verrez ce qui vous manque réellement.

La respiration est un lâcher prise

Physiquement

Expirer c’est accepter de lâcher de l’air qui contient encore de l’oxygène et une dose non toxique de dioxyde de carbone en faisant confiance à notre environnement de nous fournir de l’air aussi respirable.

Expirer c’est un processus qui ne demande pas une action musculaire, mais au contraire une absence d’action musculaire, un relâchement. Autrement dit, si l’inspiration est un mouvement Yang, l’expiration est Yin.

Respirer c’est passer d’une tension, d’un effort à une absence d’effort car on a confiance. C’est l’une des définitions du lâcher prise.

Spirituellement

Nous avons déjà abordé le sujet dans la section sur l’échange. Nous voulons nous débarrasser de nos mauvaises habitudes, de nos comportements douteux, de nos préjugés, de nos personnages.

Pour cela il faut accepter de le faire, il faut passer outre la peur que la suppression peut engendrer. Imaginons que nous sommes tout le temps un peu agressif parce que nous nous sentons faible et que nous avons peur de nous faire marcher dessus. Lâcher cette agressivité va être difficile car la peur de se faire dominer va refaire surface. Nous allons donc avoir besoin d’une bonne dose de lâcher prise pour y arriver.

Dans notre vie quotidienne

Nous allons reprendre les exemples cités plus haut et mettre en évidence dans chacun d’eux la nécessité du lâcher prise.

Travail
Je veux un nouveau travail, mais je refuse de lâcher l’actuel. Je veux chercher un nouveau job, mais je ne me réserve pas de temps pour le. Si on ne lâche pas, rien ne va se produire, on va juste rester coincé dans notre situation pourrie.
Relation
Je ne suis pas heureux, mais je ne veux pas quitter mon compagnon, car « je ne sais pas ce que je peux trouver ». Oui la peur de ne pas rencontrer quelqu’un, la peur de rester seul, qui nous pousse à ne pas mettre fin à une situation qui nous fait du mal.

Garde robe
Vous ne voulez pas jeter ou donner certains vêtements que vous ne portez plus depuis des années parce que :

  • c’est votre robe de mariée (ha bon, vous comptez vous remarier avec la même ?!)
  • c’est un cadeau de X (que vous ne mettez plus et qui est caché dans un tiroir !)
  • cela me ramène à l’été 85 où bla bla bla… (vous avez vraiment envie de vivre dans le passé ?)
    Donner ou jeter, c’est accepter de ne plus avoir. C’est une expression simple du lâcher prise.

Conclusion

J’espère que cet article de Serge vous a plu. Vous pouvez voir que la respiration peut aller beaucoup plus loin et être une porte d’entrée vers quelque chose de plus profond. C’est ce que montre ici Serge chez qui la respiration est un élément important de la pratique taoïste. Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez le retrouver pour des cours de respiration en tant que moniteur de la respiration . Si vous souhaitez en savoir plus sur la pratique taoïste, aller jeter un oeil au site de Serge: thedaoproject.org!

 

A bientôt

 

Yva

Instagram
Telegram